12 novembre 2008

quelques lignes

Encore une jolie lecture: "Après l'hiver" d'Olivier Cena
qq lignes p 73, très jolies lignes
"...lorsque je n'ai toujorus pas dormi, ruminant, savourant mon plaisir , les petits détais de notre journée(ce matin il m'embrassa dans le cou et je pose le doigt à l'endroit du baiser, ses yeux me dénudaient et j'en rougis encore)..... les odeurs, son odeur que je renifle comme une chienne, incrustée dans les pores de ma peau, mêlée à mes cheveux, ou lui et moi enlacés sur le trottoir et la chaleur montant de mon ventre à ma gorge, surtout lui et mi enlacés sur le trottoir, surtout ce désir-là, ou la qualité de ce désir là, l'émotion qu'il recèle et qui me conduit parfois à me recoucher près de lui, à le réveiller doucement, caresse après caresse, à nous sentir unis, ensemble lui dis-je, nous sommes ensemble, un seul corps, un instant un seul corps, un instant ou une éternité, je t'aime lui dis-je, je t'aime me dit-il"

Posté par parfumcoquelicot à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur quelques lignes

Nouveau commentaire